Aller au contenu principal

Attaques de fascistes contre le Théâtre d'Orléans

mar 11/05/2021 - 23:10
illustration

Communiqué Sud Culture

Dans la nuit du 8 au 9 mai dernier, le Théâtre d’Orléans occupé a été attaqué par des nervis d’extrême-droite

Vers 1h du matin, un groupe de 5 à 6 individus est entré par effraction dans le théâtre. Ils ont frappé à coups de poing le vigile du théâtre avant de le plaquer au sol. Une altercation a eu lieu ensuite avec les occupant.es qui tentaient de les faire sortir, au cours de laquelle les occupant.es ont alors reçu à leur tour de nombreux coups. Mais face au nombre et à la détermination des occupant.es à ne pas se laisser intimider et violenter, les fachos ont dû prendre la fuite.

Bilan : trois occupant.e.s aux urgences avec des hématomes, des point de suture et le vigile blessé et en état de choc.

SUD Culture Solidaires apporte tout son soutien aux occupant.es du théâtre d’Orléans face à cette violente attaque. Face à la violence de l’extrême-droite, la solidarité et nos luttes pour un autre monde, fait de justice sociale, sont nos armes !

Nous continuerons de lutter pour de nouveaux droits sociaux pour toutes et tous, précaires, chômeur.ses, intermittent.es de l’emploi, salarié.es, avec ou sans-papiers !

SUD Culture Solidaires appelle toutes et tous à participer à la manifestation de soutien mardi 11 mai à 18h place du Martroi à Orléans.

Pas de fachos dans nos quartiers et pas de quartier pour les fachos !

 

Paris, le 10 mai 2021.

 

Communiqué CGT Spectacle et UD CGT Loiret

NOUVELLE AGRESSION DE L’EXTRÊME DROITE CONTRE LE MOUVEMENT SOCIAL : ATTAQUE IGNOBLE DES OCCUPANT-E-S ET DE L’AGENT DE SÉCURITÉ D’ORLÉANS !

Samedi 8 mai, les occupant·e·s du Théâtre d’Orléans ont défilé pour exiger le retrait de la réforme de l’assurance chômage, en parodiant avec humour les défilés de Jeanne d’Arc, dont le Rassemblement National et l’extrême-droite en général se sont accaparés la figure depuis plus d’un siècle.

Cinq agresseurs, que l’on peut qualifier de fascistes, ont surgi dans la soirée au théâtre occupé.

Ils ont roué de coup l’agent de sécurité, puis agressé les occupant·e·s, avant d’être maîtrisés et fermement raccompagnés à l’extérieur.

Après les dégradations de locaux syndicaux, après les violences du 1er Mai, notamment l’agression des livreurs sans papiers à Lyon et celle contre les militant·e·s de la Cgt à Paris ou Nantes, il s’agit d’une nouvelle attaque contre le mouvement social.

Elle n’entamera en rien notre détermination à poursuivre le mouvement.

La Fédération Cgt Spectacle et l’Union départementale du Loiret apportent tout leur soutien à l’agent de sécurité et aux occupant·e·s : nous ne laisserons pas passer de tels actes, il est urgent que la mobilisation monte contre ces actes violents littéralement fascistes.

Le 10 mai 2021

 

épinglé au carroussel
Désactivé