Aller au contenu principal

Communiqué Sud Education 95 : Une fois encore, Blanquer ment et fait le jeu du Rassemblement National

dim 01/03/2020 - 05:07
defaut
Image

Selon le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer, la loi islamique a remplacé la loi républicaine et “ça se voit” à Garges-lès-Gonesse. Il affirme que « c’est difficile de donner un chiffre exact mais c’est vrai qu’on voit certains quartiers où cela s’est accentué. Il m’arrive d’aller dans certaines villes et ça se voit tout simplement. » Comment ce ministre qui passe tout son temps sur des plateaux de télé ou à la radio peut-il avoir le temps de visiter une ville comme Garges-lès-Gonesse ? Sa dernière venue date de juin 2019 pour échanger sur l’école inclusive. Les propos de ce ministre sont scandaleux et ont choqué les communautés éducatives de la ville.

A l’aube des élections municipales et au lendemain d’une attaque de l’extrême-droite qui a fait 9 morts en Allemagne et un mort à Londres, le ministre de l’éducation n’intervient pas pour condamner l’extrême droite qui tue mais pour tenir une fois de plus des propos islamophobes et racistes.

Son obsession pour l’islam le contraint à de multiples mensonges et au lieu de cesser ces insinuations sans preuve, il ne cesse de récidiver.

Rappelons que ce ministre a multiplié depuis le début de l’année scolaire les sorties scandaleuses et polémiques stigmatisant les personnes musulmanes ou supposées telles. Il a été démenti par ses propres services sur le prétendu défaut de scolarisation des petites filles musulmanes. Il a attaqué la FCPE à propos d’une affiche de campagne montrant une femme portant le voile. Il n’a pas condamné fermement l’agression par un élu RN d’une mère d’élèves portant le voile en accompagnant une sortie scolaire. Il n’a pas été appuyé par le premier ministre qui a été contraint de préciser qu’il n’y aurait pas de modification de la réglementation.

Au niveau sportif, Blanquer semble ignorer que le club de Garges qui travaille à développer le foot féminin et qu’une section sport étude foot féminin est mise en place au collège Pablo-Picasso de Garges-lès-Gonesse, en partenariat avec le FCM (Football club mixte) et l’Éducation nationale. Dans le même collège, de nombreuses filles participent aux concours d’éloquence et ont remporté le concours Science Po de Saint-Germain en Laye l’année dernière. Il n’a pas non plus connaissance du club sur l’égalité filles-garçons au Collège Paul Éluard, lequel a déjà fait intervenir dans l’établissement plusieurs personnalités féminines de renommée nationale. Il semble également ignorer que Garges a accueilli le 15 février 2020 les finales du Championnat de France amateur féminin de boxe. Il semble ne pas connaître Sedla Sanoga qui a été Championne de France en 2019.

Au niveau culturel, Blanquer semble toujours ignorer la construction d’un pôle culturel qui a pour vocation de réunir des équipements à proximité de l’Espace Lino Ventura afin de créer un véritable espace de rencontre des pratiques artistiques et culturelles. Dans ce nouvel espace de 8 000 m², se construisent actuellement un conservatoire de musique, danse, théâtre, arts plastiques et numériques , une salle de cinéma de 200 places, un auditorium de 250 places et la médiathèque intercommunale.

Blanquer stigmatise une ville du 95 au lieu d’augmenter les moyens dans le Val d’Oise. Les DHG sont tombées avec des heures en moins dans les établissements scolaires et des suppressions de postes.
A Sarcelles par exemple, c’est 80h en moins pour le lycée Jean-Jacques Rousseau et donc ce sont des options et des activités sportives et culturelles en moins.
Blanquer effectue la promotion des cités éducatives qui fragilisent encore un peu plus les établissements REP et REP+ avant leur suppression évoquée en ce qui concerne les REP.

Cette grossière manœuvre électorale visant à invisibiliser la lutte sur les retraites et à marginaliser le Rassemblement National en reprenant son discours ne dupe personne.

Contrairement à Jean-Michel Blanquer, SUD éducation 95 défend une école publique, mixte, gratuite, laïque, égalitaire et émancipatrice. Nous défendons un syndicalisme antiraciste.

SUD éducation 95 réclame d’un ministre de l’éducation qu’il débloque plus de moyens et nous souhaitons que le ministre de l’EN cesse ses discours racistes, islamophobes et xénophobes dans les médias.

https://sudeducation95.ouvaton.org/2020/02/24/une-fois-encore-blanquer-ment-et-fait-le-jeu-du-rassemblement-national/

24 février 2020