Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l'idéologie d'extrême droite

Qui sommes nous ?

VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT, de l’UNEF et le syndicat de la Magistrature.

Lire la suite...

 

En bref

... Vous avez encore des doutes ? Alors venez nombreux à Correns (83) le 31 janvier 2017 à 18h30 salle "la fraternelle" pour une soirée débat autour du film "La face cachée du nouveau Front National" et … vous ne serez pas déçus !    - Toujours la haine, toujours le mépris de la souffrance, toujours le refus de la fraternité, de la solidarité et de l’égalité entre tous les êtres humains.    - Refus de l’autre : Manifestation contre l’accueil des migrants dans les centres d’accueil (CAO) de Pierrefeu et de Tourves, Charte "Ma commune sans migrants".    - Mise à l’index des musulmans, des Roms, des étrangers fuyant les guerres, en leur reprochant d’abandonner leurs femmes et leurs enfants sous les bombes (1).    - Toujours le même programme : "la France aux Français".    Dans le Var, les mairies tenues par le FN, à Fréjus, Cogolin, Le Luc, agissent dans le...
"Syndicats aux ordres" ou "faites ce que je dis, pas ce que je fais" le drôle de point de vue des élus régionaux sur le syndicalisme. Suivre une plénière du Conseil régional, c'est long, plutôt rébarbatif, mais parfois instructif. Celle des 13 et 14 décembre 2016 nous a, en tous cas, éclairées-s sur la conception qu'ont certaines-s élues-s du mouvement social et des syndicats...   Le FN voudrait-il des syndicats à sa botte ? Depuis plusieurs années, la Région alloue des subventions à certaines confédérations syndicales. Comme toutes les subventions, ces dossiers sont instruits et contrôlés par des techniciens régionaux. Insuffisant pour le FN, qui souhaitait amender la délibération en ajoutant la phrase suivante : "le syndicat s'engage à respecter une totale neutralité politique et renonce à toute prise de position politico-électorale envers tous les partis politiques et leurs candidats. Si cette obligation n'est pas scrupuleusement...
Le collectif droits des femmes contre les extrêmes droites, dont VISA est membre, a sorti un tract à diffuser sans modération pour expliquer aux femmes que le FN est toujours leur ennemi !
Dans un tract appelant à manifester contre la venue de Marine Le Pen le 19 avril à Marseille, les deux syndicats dénoncent le volet judiciaire du programme de la cheffe du Front National. Un exemple à suivre pour d'autres branches où l'appel nécessaire à faire barrage au Front National ne sera que renforcé par une dénonciation concrète de ses projets pour les salarié-e-s et/ou usagers concerné-e-s.
À Charlottesville (Virginie), samedi 12 août, Heather Heyer, militante antiraciste, est morte, écrasée par un assassin néo-nazi, en manifestant contre le rassemblement “Unite The Right” organisé par l’extrême droite qui voulait honorer la mémoire d’un esclavagiste, le général Lee.  Ce meurtre d’aujourd’hui n’est pas isolé, c’est le dernier d’une longue liste d’agressions et crimes fascistes aux Etats-Unis, comme dans le reste du monde et notamment en Europe (France, Grèce, Espagne). Ce meurtre a suscité l’indignation quasi-générale, comme en France où même le FN, en quête de respectabilité, a été obligé de prendre ses distances avec le président Trump qui renvoie dos à dos néo-nazis et militant-es antiracistes, après en avoir fait un modèle.  Mais au-delà de ces condamnations morales de ce qui s’est passé « outre Atlantique » et qui serait « incompréhensible vu d’ici »,...

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander

 


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander

 


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS


Retrouvez VISA
sur Facebook

 

Des outils pour lutter
contre l'extrême droite

- Des livres

Les extrêmes droites en France
- édition Syllepse -
Par Jean Paul Gautier
 

 

Dictionnaire de l'extrême droite
- édition Larousse -
Collection "à présent"
 

 

Jacques Leclerq :
" dictionnaire de la mouvance droitiste
et nationale de 1945 à nos jours "

Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier
" LA GALAXIE DIEUDONNÉ "
Pour en finir avec les impostures.

Pour commander
Editions Syllepse

AUBE DORÉE. LE LIVRE NOIR DU PARTI NAZI GREC
Auteur: Psarras Dimitris

Pour commander
Editions Syllepse

- Des vidéos

"Aujourd'hui comme hier, combattre l'extrême droite"

Le documentaire "Aujourd’hui comme hier,
combattre l’extrême droite - Histoire croisée
du syndicalisme et de l’extrême droite"
a été réalisé par l'IHS-CGT, dans le cadre
de la campagne CGT-Solidaires-FSU-Unef-FIDL-UNL
« Combattre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques »
initiée le 29 janvier 2014 à la Bourse du travail de Paris.
Ce documentaire de 11 minutes peut être utilisé dans
le cadre de formations, de débats, de réunions publiques
et permet de se réapproprier l'histoire de la lutte
antifasciste d'un point de vue syndical.

 

"LE FN aux affaires"

Une enquête menée dans deux villes du Var :
Fréjus et Cogolin, un an après les élections
municipales de 2014.

 

"Bassin miné"

un documentaire d’Edouard Mills-Affif,
qui suit la scène politique locale de Hénin-Beaumont
depuis plus de dix ans.

http://www.bassinmine.com/

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?(doc tourné pendant la campagne des cantonales de 2011 à Orange et Bollène)

Pour organiser une projection : Tel : 06 25 52 76 74 - Mail : victor.fuvel@free.fr

Aube dorée, une affaire personnelle

Un doc sur le parti néonazi grec accessible gratuitement en ligne !
 

Le livre de Dīmī́trīs Psarrás 'Aube dorée: Le livre noir du parti nazi grec’ (éditions Syllepse), utile complément à ce documentaire peut être commandé (10 €) à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS.

Pour l’UNSA, le vote FN est un danger, pas une solution !

 
L’UNSA a décidé d’interpeller les principaux candidats démocrates à l’élection présidentielle sur les grands dossiers économiques et sociaux qui la concernent. En tant qu’organisation syndicale, l’UNSA ne donnera aucune de consigne de vote pour tel ou tel candidat, dès lors qu’il se situe dans l’arc démocratique républicain correspondant à notre charte des valeurs.
 
Tel n’est pas le cas du Front National et de sa candidate Marine Le Pen. Le FN, par les logiques discriminatoires et la conception autoritaire du pouvoir que son programme continue à porter, n’est pas un parti comme un autre. C’est pourquoi elle met à disposition en ligne un 4 pages revenant sur les grandes lignes du programme du FN.
 
VISA vous propose de larges extraits de ce document (dont vous retrouverez l’intégralité en bas de cet article, en fichier attaché)
 
Présidentielles 2017 : vote FN, un danger, pas une solution 
 
Tous les politologues le disent : le Front National et sa candidate, Marine Le Pen, sont potentiellement en situation d’accéder au pouvoir dans notre pays. Ce parti se caractérise par deux grandes données :
 
-> Sa conception autoritaire du pouvoir et de son exercice : 
 
le pouvoir y est concentré entre les mains d’un(e) chef(fe) conçu(e) comme l’émanation du peuple et censé(e) être en relation directe avec lui. Dans ce type de régime, les « corps intermédiaires » (syndicats, associations de la société civile) sont des obstacles. Ils doivent donc, à défaut de disparaître, soit être totalement entravés, soit, perdant toute indépendance, changer de nature pour être transformés en courroie de transmission de la pensée et des orientations du chef. Que peut représenter concrètement ce type de régime autoritaire ? Que la Russie de Vladimir Poutine, la Syrie de Bachar El Hassad ou la Hongrie de Viktor Orban soient, pour Marine Le Pen, des références, en donne une idée...
 
-> Sa conception de la citoyenneté :
 
Dans la tradition démocratique républicaine, les citoyens sont appréhendés comme des personnes sujets de droits devant lesquels ils sont à égalité. Pour le FN, ils se définissent d’abord par des caractéristiques identitaires (leur nationalité,leur race, leur religion…) les distinguant des autres. C’est ce qui fonde notamment le nationalisme anti-européen et la rhétorique anti-immigrés et, plus généralement xénophobe, du FN, ainsi que son concept discriminatoire de « préférence nationale ». Il y aurait les Français et les autres, voire, parmi les Français, les Français « de souche » et les Français « de raccroc », suspects de par leurs origines ou leur religion, tout particulièrement si elle est musulmane.
 
Ces conceptions du Front National rompent avec les valeurs démocratiques qui sont à la base de la charte de l’UNSA. En ce sens, le Front National ne peut être pour nous « un parti comme un autre ». C’est pourquoi l’UNSA, organisation exclusivement syndicale, respectueuse des sensibilités politiques diverses de chacune et de chacun de ses adhérents, est fondée à mettre solennellement en garde les citoyens contre un vote FN qui donnerait de la force à un projet qui fracturerait violemment le pays, l’exposerait à des conséquences sociales et économiques graves et menacerait la démocratie.
 
Le Front National est né en 1972 du rassemblement de différents courants de l’extrême-droite française (poujadistes, pétainistes, néo-nazis, anciens de l’OAS, identitaires, chrétiens intégristes…). Le nationalisme, le racisme et la xénophobie, la conception d’un pouvoir fort et autoritaire en étaient la base programmatique. Le Front National d’aujourd’hui, soigneusement dédiabolisé et repeint en rassemblement bleu marine, n’a jamais rompu avec ces racines comme en attestent ses fréquentations dans l’extrême-droite européenne. Mais connaître son histoire ne suffit pas car les électeurs du FN ou tentés par le vote FN se déterminent sur d’autres considérants.
 
A l’heure où sa candidate, Marine Le Pen, postule sérieusement à présider la République Française, c’est donc sonprogramme qu’il faut décrypter pour que chacune et chacun comprenne bien à quoi il aboutirait. C’est le sens de cedocument qui fonde l’opposition totale de l’UNSA au FN et à son projet.
 
Dire non au FN : la preuve par le programme
 
Le nationalisme et la préférence nationale, à laquelle Marine Le Pen entend donner valeur constitutionnelle, sont au coeur du programme du Front National. Ils sont à la base des principales mesures phares qu’elle porte, dont les effets seraient dévastateurs pour les salariés et les citoyens et que nous passons ici en revue.
(…)
 
La mise en oeuvre du protectionnisme national
 
Marine Le Pen prône un protectionnisme national qui se concrétiserait par :
 
- Une surtaxation des importations de 3 % : Cette surtaxation s’ajouterait aux effets inflationnistes dus au passage au Franc. Les prix des produits importés (pétrole, gaz, textiles, téléphones portables, ordinateurs, café, cacao…) mais aussi les prix de beaucoup de produits français mais incorporant dans leur fabrication des éléments importés (plastiques fabriqués à partir de pétrole, chocolat à base de cacao, voitures incorporant composants électroniques, plastiques, etc…) s’envoleraient, pénalisant au premier chef les plus modestes.
 
- Cela permettra-t-il de rééquilibrer le marché intérieur français en faveur des produits français ? Oui pour quelques-uns, à condition que, malgré la montée des prix, ils trouvent un assez grand nombre de consommateurs français pour les acheter. Mais non pour la grande majorité, parce qu’acquérir ou ré-acquérir en France des savoir-faire de produits que l’on ne sait pas ou plus fabriquer n’est pas du tout garanti et ne peut se faire, de toute façon, en quelques semaines.
 
- Cela permettra-t-il de trouver des débouchés extérieurs aux produits français ? Non, bien au contraire, car une surtaxation française des produits étrangers exposera, en retour, à des mesures du même type prises à l’étranger contre les produits français, rendant leur exportation beaucoup plus difficile. Ce protectionnisme aux frontières, loin de développer l’emploi en France, aboutirait au contraire à une terrible fragilisation. N’oublions pas en effet que, si les importations représentent 20 % du marché français, les exportations françaises concernent 20 % des entreprises et notamment les PME où se trouvent les principaux gisements d’emplois.
 
L’instauration de la préférence nationale
 
Marine Le Pen dit vouloir stopper l’immigration et établir la préférence nationale. Dans ce but, elle préconise :
 
- Une taxation de 10 % pour l’embauche de travailleurs étrangers : Une large partie des travailleurs immigrés sont employés dans des secteurs difficiles où ne veulent pas aller les nationaux (nettoyage, bâtiment, etc…) ou dans des secteurs en tension par pénurie de salariés qualifiés (médecins, infirmières, etc…). Accroître le coût de leur travail se traduirait par une augmentation des prix répercutée sur le client. Quant à se priver de ces salariés, cela entraînerait un effondrement de ces secteurs. Mais établir une préférence nationale via cette taxation exposerait là-aussi à des mesures du même type à l’encontre des expatriés français. Or, près de deux millions de nos concitoyens vivent et travaillent à l’étranger, dont la moitié en Europe. Cela toucherait tout particulièrement l’emploi des 350 000 travailleurs français frontaliers.
 
- Une période de 2 ans imposée aux étrangers cotisant à la Sécurité Sociale avant qu’ils puissent bénéficier des prestations : Cette mesure discriminatoire romprait avec la logique d’assurance sociale à l’origine de la Sécurité Sociale. Aujourd’hui, ce sont les cotisations et pas la nationalité qui ouvrent droit à prestation, selon le principe de solidarité entre tous les salariés. Non seulement cette mesure xénophobe serait injuste et discriminatoire, mais ce serait un non-sens, et en termes de santé publique (interdire l’accès aux soins, c’est mettre potentiellement en danger toute la communauté nationale), et en termes de garantie d’une couverture collective de qualité (dans un système de solidarité, plus la base des cotisants est large, plus on pourra fournir une protection collective de qualité à celles et ceux qui en ont besoin). C’est encore plus vrai lorsque l’on sait que les travailleurs immigrés cotisent beaucoup plus qu’ils n’utilisent pour eux-mêmes.
 
Marine Le Pen, ce sont aussi des promesses sociales : Retraite à 60 ans avec 40 annuités, prime de pouvoir d’achat pour les bas revenus, baisse de l’impôt sur les premières tranches, revalorisation de l’allocation handicapés…
 
Ses promesses, bien évidemment non chiffrées, sont nombreuses, destinées à séduire l’électorat populaire. Mais pour leur mise en oeuvre, il faut les ramener à la France de Madame Le Pen, cette France isolée et repliée sur ses frontières, grevée par une dette, publique comme privée, abyssale, désertée par les investisseurs, en proie à l’inflation avec des Français au pouvoir d’achat affaibli, en difficulté d’emploi avec des entreprises clouées sur le marché national. Dans une situation aussi chaotique, où trouvera-t-on l’argent pour les mesures sociales de Madame Le Pen ? De ses promesses, il ne restera rien et, aux salariés qui auraient voté pour elle, que leurs yeux pour pleurer.
 
Atteintes à la démocratie, développement des discriminations, opposition entre catégories de citoyens montrés du doigt, menaces pour l’emploi, développement de l’inflation, isolement international, creusement de la dette, chute du pouvoir d’achat, singulièrement pour les plus démunis… Décidément, oui, voter FN ce serait basculer dans une société violente et nuire gravement au pays et à ses salariés. Avec l’UNSA, faisons barrage !
Fichier attachéTaille
unsamag_vote_fn_un_danger_p1-4.pdf2.16 Mo

Brochure 2016 - Face au FN et à toute l'extrême droite, réponses et ripostes syndicales !
 

Parce qu'il est toujours nécessaire d'apporter des réponses syndicales face au FN et à toute l'extrême droite, VISA publie mi septembre un petit fascicule / argumentaire.

Vendu 2 euros, il sera disponible sur notre stand au village du livre de la fête de l'Humanité du 9 au 11 septembre et sur commande en écrivant, avec un chèque de règlement, à notre siège, 80-82 rue de Montreuil 75011 Paris.

Cet argumentaire est destiné aux militant-e-s syndicaux pour qu'ils puissent répondre encore plus facilement, exemples à l'appui, aux salarié-e-s qui se trompent de colère en s'apprêtant à voter FN en 2017.

Face à la montée régulière des scores électoraux du FN et contre la « lepénisation » des esprits, les postures morales sont aujourd'hui insuffisantes.

Il faut sans relâche contre argumenter les prises de positions « économiques et sociales »  du parti fasciste qu'est toujours le FN, illustrer par la mémoire des faits la continuité idéologique du FN assise sur le racisme, l'autoritarisme et le nationalisme, dénoncer les fausses solutions « nationales-sociales » préconisées par le FN, opposer aux slogans réducteurs du FN des analyses certes plus complexes mais néanmoins évidentes à comprendre et à faire comprendre.

Ce fascicule ne prétend pas apporter des réponses clefs en main à toutes les incursions de l'extrême droite sur le terrain social. C'est une boite à outils, un recueil d'expériences, un encouragement au travail syndical unitaire, un vaccin contre la résignation, un instrument pour le travail de proximité avec les salarié-e-s.

On y trouve l'analyse du positionnement du Fn sur la Loi travail, qui montre bien que ce parti va à l'encontre des intérêts des salarié-e-s. Un long chapitre est consacré aux orientations du Fn en matière d' Education Nationale, son dernier terrain de chasse. Dans la continuité du livre « Lumière sur mairies brunes », publié par VISA en 2015, la gestion municipale des villes gérées par l'extrême droite est passée au peigne fin, sur la période du premier semestre 2016. Et puisque les présidentielles 2017 sont dans le viseur des cadres du Fn, les premières annonces du programme électoral du parti fasciste sont décortiquées et assorties de réponses syndicales. Les analyser et les déconstruire sont essentiels dans l'intérêt des salarié-e-s, ce doit être une des priorités du mouvement syndical.

Mais ne perdons pas de vue que l'extrême droite aurait forcément moins d'audience si la situation économique et sociale était moins sclérosée par la crise du capitalisme financier et par le libéralisme arrogant.

Si le combat contre le fascisme doit être politique, syndical et associatif, il passe aussi par les mobilisations du monde du travail contre les politiques d'austérité et par la lutte contre les injustices.

Enfin, ce fascicule est illustré par les dernières affiches de VISA, à commander gratuitement et sans modération par mel : assovisabis@gmail.com

Passez commande dès maintenant en l'adressant par courrier et avec le chèque à : 

VISA 80-82 rue de Montreuil 75011 PARIS 

Tarif dégressif :€ jusqu'à 100 exemplaires, 1,50 € au delà. 

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.

Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.
Vous pouvez également toujours commander " Barrage syndical antifasciste " paru en 2014.

 

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes - 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Les brochures de VISA

Cliquez sur une brochure pour voir les conditions de commande.

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

 

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous contacter...

Les formations
proposées par VISA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"droites extrêmes" Blog Le Monde

01.09.2017 - 15:43

Jacques de Guillebon le jure : « Marion n’est pour rien dans cette entreprise. Ni au début, ni au milieu, ni à la fin. » Non, l’ancienne députée de Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, qui s’est mise provisoirement en retrait de la vie politique, à 27 ans, n’a rien à...

01.09.2017 - 15:43

Fil d'informations RESF

18.09.2017 - 20:37
Monsieur le préfet de la Gironde, Dans notre école, une de nos élèves et ses deux frères n'ont plus de logement depuis le mois d'aout. C'est une famille d'origine géorgienne qui a été déboutée du droit d'asile. Actuellement, leurs conditions de vie sont extrêmement précaires et ils n'ont aucune...
18.09.2017 - 20:34
Arrivée de Serbie en juin 2010, Danijela AVDIJA, 27 ans, a fui une suite ininterrompue de malheurs. Elle vient au monde en 1990. C'est le début de la guerre en Serbie. En toile de fond des épurations ethniques et des déplacements de population, sa mère et Danijela subissent la violence d'un père,...
17.09.2017 - 20:09
La famille Mehmed, d'origine macédonienne, vit en France depuis plus de 8 ans. Les parents ont 3 enfants, dont 2 mineurs (leur enfant majeur est en attente d'une demande de régularisation) scolarisés à Fontaine (Isère). Alors qu'elle était logée en hôtel par la Direction départementale de la...
17.09.2017 - 20:13
La famille Mehmed, d'origine macédonienne, vit en France depuis plus de 8 ans. Les parents ont 3 enfants, dont 2 mineurs (leur enfant majeur est en attente d'une demande de régularisation) scolarisés à Fontaine (Isère). Alors qu'elle était logée en hôtel par la Direction départementale de la...
17.09.2017 - 20:21
septembre 2017, 12è rentrée scolaire pour le RESF de l'Aude auprès des enfants sans papiers et de leurs familles !!...toujours les mêmes combats !! Venez nombreux mercredi 20 septembre à 18h place Carnot à Carcassonne, participer au cercle de silence pour y exprimer votre soutien ..
16.09.2017 - 12:44
COLLECTIF DES HABITANTS DE LA CITÉ DE L'AIR À ATHIS MONS : NON À L'EXPULSION ! OUI A LA SCOLARISATION ! 150 personnes, dont près de 70 enfants, occupent par nécessité des pavillons vacants de la Cité de l'air à Athis Mons, à proximité de l'aéroport d'Orly. Ces maisons, vides depuis plus de 6 ans,...
15.09.2017 - 15:22
MIE, JIE, MNA : qu'importe les sigles , de plus en plus de jeunes et de très jeunes isolés étrangers sont victimes du repli politique et des coupes budgétaires qui s'abattent sur le "social " et la protection de l'enfance. Un 4 pages de luttes, les jeunes isolés relèvent la tête , quelques uns ,...
13.09.2017 - 17:58
Nous, soussignés, ne pouvons admettre les réponses apportées par la préfecture de l'Oise à la demande de titre de séjour d'une jeune femme noyonnaise, Olgha. Arrivée en France en février 2013, cette personne a été déboutée du droit d'asile alors qu'elle risquait d'être tuée en retournant dans son...
11.09.2017 - 21:15
MAR MOR DOIT RESTER avec NOUS ! Mar Mor est un jeune sénégalais scolarisé en classe de terminale CAP en section CMS (commerce multi spécialités) au LP Antoine de St Exupéry à Halluin. Arrivé en France l'an dernier, il a eu beaucoup de mal à faire reconnaître sa minorité et à obtenir la protection...
11.09.2017 - 18:42

DAL, GISTI, LDH, LOPPSI, dailleursnoussommesdici...

26.08.2017 - 14:13
https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/180917/la-justice-dans-les-tribunaux-pas-sur-le-tarmac Pour faire suite au projet de délocalisation d'une annexe du TGI de Bobigny à Roissy qui « est porteur de graves dérives et qu'il revient à mettre en place une justice d'exception pour...
gisti
18.09.2017 - 12:10
Session de 5 jours 35H, le 18 septembre 2017 - [Autres Formations]
gisti
18.09.2017 - 08:30

Julien Denormandie nous cache-t-il la vérité ? Le projet de décret “-5 euros” ne dit pas la même chose …

Julien Denormandie, secrétaire d’état au logement  nous annonce aujourd’hui dans le JDD “qu’aucun allocataire ne perdra un euro”...

dal
17.09.2017 - 17:56
Menace de grave régression des droits des locataires et des mal logés

Jeudi, le gouvernement présente les grande ligne de son projet de loi logement qui s’annonce brutal, tandis que les attaques sur les APL et le budget social du logement se précisent :

– Le “nouveau” bail Macron de...

dal
14.09.2017 - 14:51
Photos de Jean-Claude Saget: ici —— Contre les Jeux Olympiques et le Grand Paris de la spéculation tous et toutes à Bercy le 13 septembre 2017 !

Le 13 septembre prochain, le CIO (Comité...

dal
11.09.2017 - 08:10
Pas de marche arrière sur nos droits! Baisse des APL, casse du Code du Travail , de la protection sociale et de tous les droits, pour nous c’est non! Pour conquérir de nouveaux droits en gagnant...
dal
08.09.2017 - 16:31
  N’enterrez pas nos libertés !

 

L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’à début novembre par le parlement. Or il a largement démontré...

dal
08.09.2017 - 16:32
L'état d'urgence a été renouvelé jusqu'à début novembre par le parlement. Or il a largement démontré son inefficacité contre les attentats. Il a été dévoyé contre les mouvements sociaux et les militant.e.s, contre les musulman.e.s ou supposés l'être, contre les migrant.e.s et leurs soutiens, contre...
gisti
08.09.2017 - 15:43
Le centre de premier accueil (CPA) a été mis en place à Paris en novembre 2016 afin de « mettre à l'abri » les exilé·e·s qui arrivent dans la capitale et d'éviter que ces personnes ne vivent dans des campements insalubres sur les trottoirs. Dès son ouverture, il a rapidement montré ses limites et...
gisti
04.09.2017 - 11:00
pris pour l'application des articles L.723-5 et L.752-3 du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile et définissant les modalités de l'examen médical prévu pour les personnes susceptibles de bénéficier, ou qui bénéficient, d'une protection au regard des risques de mutilation...
gisti
04.09.2017 - 07:25

COMMUNIQUE Paris le 3 septembre 2017  

Nadine Z. a réintégré son logement ! Mais d’autre personnes âgées sont menacées

Nadine Z. âgée de 85 ans, expulsée de son logement situé Quai de la Loire Paris 19e le 12 juillet dernier, est de retour...

dal
03.09.2017 - 17:18
Photos de Jean-Claude Saget: ici Photos de Serge d’Ignazio: ici    ...
dal
01.09.2017 - 10:37

Toulouse, 31 août 2017, 22h50

Les hébergés menacés d’être mis à la rue pour avoir demandé des garanties sur leurs condition d’hébergement Conférence de Presse ce vendredi 9H au CHUS La Ramée (231 Chemin Ramelet Moundi)

Après une journée d’...

dal
31.08.2017 - 11:14
Photos de Jean-Claude Saget: ici Le 30 août, bloquons le Medef

Le 30 août, le Medef tient son université d’été, dans laquelle il présentera au gouvernement ses nouvelles exigences, de plus en plus fortes....

dal
26.08.2017 - 14:13

COMMUNIQUE Paris le 25 août 2017

 

APL : On peut toujours stopper un coup de “rabot”, surtout que “c’est jamais intelligent ” Pour nos APL et le droit au logement, on commence dans la rue le 31 août !

 

Le chef du gouvernement a déclaré...

dal
25.08.2017 - 12:40
Le DAL lance la campagne “5 EUROS C’EST PAS RIEN! Baissez les loyers pas les APL !” sur les réseaux sociaux. Nous vous invitons à témoigner par écrit, vidéos, etc… racontez ce que c’est pour vous cinq euros de plus ou de moins dans le mois. Vous pouvez aussi utiliser le...
dal
23.08.2017 - 19:43

D'autres sites... d'autres luttes !

Associations
   ademonice - http://ademonice.free.fr/
   anafe - http://www.anafe.org/index.php
   prochoix - http://www.prochoix.org/cgi/blog/
   icare - http://www.icare.to/main.php?fr
   memorial98 - http://memorial98.over-blog.com/
   REFI - http://refi.over-blog.org
   syllepse - http://www.syllepse.net/
   Raslfront-Isère - http://www.raslfront-isere.org/blog/index-557584.html
   Collectif Justice et libertés - http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/
   Observatoire du confusionnisme politique - http://confusionnisme.info

Syndicats
   CGT Finances - http://www.finances.cgt.fr/
   fgte-cfdt - http://www.fgte-cfdt.org/
   sgen-cfdt - http://www.sgen-cfdt.org/actu/sommaire.php3
   snpespjj - http://snpespjj.fsu.fr/
   solidaires - http://solidaires.org/
   spasmet-meteo - http://spasmet-meteo.org/solidr/index.php
   Solidaires Finances Publiques- http://solidairesfinancespubliques.fr

International
   LabourNet.de Germany - http://www.labournet.de/
   trend onelinezeitung - http://www.trend.infopartisan.net/inhalt.html

Les archives de VISA


Le temps
où VISA
était en papier