Il appartient aux syndicats de porter les luttes contre le fascisme et l'idéologie d'extrême droite

Qui sommes nous ?

VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT, de l’UNEF et le syndicat de la Magistrature.

Lire la suite...

 

En bref

... Vous avez encore des doutes ? Alors venez nombreux à Correns (83) le 31 janvier 2017 à 18h30 salle "la fraternelle" pour une soirée débat autour du film "La face cachée du nouveau Front National" et … vous ne serez pas déçus !    - Toujours la haine, toujours le mépris de la souffrance, toujours le refus de la fraternité, de la solidarité et de l’égalité entre tous les êtres humains.    - Refus de l’autre : Manifestation contre l’accueil des migrants dans les centres d’accueil (CAO) de Pierrefeu et de Tourves, Charte "Ma commune sans migrants".    - Mise à l’index des musulmans, des Roms, des étrangers fuyant les guerres, en leur reprochant d’abandonner leurs femmes et leurs enfants sous les bombes (1).    - Toujours le même programme : "la France aux Français".    Dans le Var, les mairies tenues par le FN, à Fréjus, Cogolin, Le Luc, agissent dans le...
"Syndicats aux ordres" ou "faites ce que je dis, pas ce que je fais" le drôle de point de vue des élus régionaux sur le syndicalisme. Suivre une plénière du Conseil régional, c'est long, plutôt rébarbatif, mais parfois instructif. Celle des 13 et 14 décembre 2016 nous a, en tous cas, éclairées-s sur la conception qu'ont certaines-s élues-s du mouvement social et des syndicats...   Le FN voudrait-il des syndicats à sa botte ? Depuis plusieurs années, la Région alloue des subventions à certaines confédérations syndicales. Comme toutes les subventions, ces dossiers sont instruits et contrôlés par des techniciens régionaux. Insuffisant pour le FN, qui souhaitait amender la délibération en ajoutant la phrase suivante : "le syndicat s'engage à respecter une totale neutralité politique et renonce à toute prise de position politico-électorale envers tous les partis politiques et leurs candidats. Si cette obligation n'est pas scrupuleusement...
Le SNUI-PP FSU a produit en ce mois d'avril un nouveau tract en 4 pages, pour expliquer pourquoi le FN est le pire ennemi de l'école publique !
Le collectif droits des femmes contre les extrêmes droites, dont VISA est membre, a sorti un tract à diffuser sans modération pour expliquer aux femmes que le FN est toujours leur ennemi !
Communiqué du SNJ-CGT, adhérent à VISA.   Les résultats du premier tour de la présidentielle mènent les classes populaires et le monde du travail dans une impasse. De lourdes menaces pèsent sur la démocratie et les droits des salariés. Marine Le Pen a recueilli 7,6 millions de voix, un score jamais atteint par le Front national, ce qui la qualifie pour le second tour. Les discours haineux, racistes, antisyndicaux et la préférence nationale sont aux antipodes des valeurs prônées par la CGT : fraternité, solidarité, justice sociale, égalité, paix.    La pseudo-dédiabolisation du FN et le prétendu virage social de ses propositions sont des leurres. En témoignent les revirements du FN sur la loi travail ou la retraite à 60 ans. Marine Le Pen a également lancé des attaques inacceptables contre les juges et les journalistes, notamment lorsqu’elle était mise en cause dans des affaires de détournement de fonds publics.  Le SNJ-CGT continuera à combattre sans relâche...
Dans un tract appelant à manifester contre la venue de Marine Le Pen le 19 avril à Marseille, les deux syndicats dénoncent le volet judiciaire du programme de la cheffe du Front National. Un exemple à suivre pour d'autres branches où l'appel nécessaire à faire barrage au Front National ne sera que renforcé par une dénonciation concrète de ses projets pour les salarié-e-s et/ou usagers concerné-e-s.

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander

 


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander

 


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Des affiches à télécharger
ou à commander


Ces affiches sont à télécharger
(pour insertion 
dans des journaux syndicaux, par exemple)
ou à commander gratuitement 

à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS


Retrouvez VISA
sur Facebook

 

Des outils pour lutter
contre l'extrême droite

- Des livres

Les extrêmes droites en France
- édition Syllepse -
Par Jean Paul Gautier
 

 

Dictionnaire de l'extrême droite
- édition Larousse -
Collection "à présent"
 

 

Jacques Leclerq :
" dictionnaire de la mouvance droitiste
et nationale de 1945 à nos jours "

Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier
" LA GALAXIE DIEUDONNÉ "
Pour en finir avec les impostures.

Pour commander
Editions Syllepse

AUBE DORÉE. LE LIVRE NOIR DU PARTI NAZI GREC
Auteur: Psarras Dimitris

Pour commander
Editions Syllepse

- Des vidéos

"Aujourd'hui comme hier, combattre l'extrême droite"

Le documentaire "Aujourd’hui comme hier,
combattre l’extrême droite - Histoire croisée
du syndicalisme et de l’extrême droite"
a été réalisé par l'IHS-CGT, dans le cadre
de la campagne CGT-Solidaires-FSU-Unef-FIDL-UNL
« Combattre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques »
initiée le 29 janvier 2014 à la Bourse du travail de Paris.
Ce documentaire de 11 minutes peut être utilisé dans
le cadre de formations, de débats, de réunions publiques
et permet de se réapproprier l'histoire de la lutte
antifasciste d'un point de vue syndical.

 

"LE FN aux affaires"

Une enquête menée dans deux villes du Var :
Fréjus et Cogolin, un an après les élections
municipales de 2014.

 

"Bassin miné"

un documentaire d’Edouard Mills-Affif,
qui suit la scène politique locale de Hénin-Beaumont
depuis plus de dix ans.

http://www.bassinmine.com/

Mains brunes sur la ville

Quand l’extrême droite est au pouvoir

MAINS BRUNES SUR LA VILLE – 90 min
Documentaire de Bernard Richard.

Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l’extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ?(doc tourné pendant la campagne des cantonales de 2011 à Orange et Bollène)

Pour organiser une projection : Tel : 06 25 52 76 74 - Mail : victor.fuvel@free.fr

Aube dorée, une affaire personnelle

Un doc sur le parti néonazi grec accessible gratuitement en ligne !
 

Le livre de Dīmī́trīs Psarrás 'Aube dorée: Le livre noir du parti nazi grec’ (éditions Syllepse), utile complément à ce documentaire peut être commandé (10 €) à VISA 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS.

La CFTC à l’heure des choix : l’ambiguïté ou le combat sans merci contre le FN et l’extrême droite.

La CFTC est, pour VISA, une organisation syndicale, qui, quelles que soient les appréciations que chacun peut avoir sur son orientation, défend des valeurs antagonistes avec l’idéologie et les projets du Front National concernant la défense des ouvriers et des salariés. Dès le 15 novembre 1940, alors que le gouvernement de Vichy, par décret, interdisait les Centrales Syndicales, Gaston Tessier, le secrétaire général de la CFTC, signait, avec la CGT, « Le Manifeste du syndicalisme libre », texte contestant la dissolution des organisations syndicales et enjoignant à continuer la lutte de manière clandestine.

 

Aujourd’hui, c’est la même opposition aux organisations syndicales qu’on retrouve, ripolinée sous un discours soi-disant social et revendicatif dans le programme du Front National. Quand Marine Le Pen déclare : « Je suis intimement persuadée qu’il n’y a aucune opposition entre les entrepreneurs et les salariés, et les ouvriers », cela fait échos aux temps sombres où le régime de Vichy avec sa Charte de Travail du 4 octobre 1941, décrite comme un instrument de paix et de concorde sociale par tous les régimes fasciste (Italie, Espagne, Portugal, Allemagne), a interdit les syndicats et pourchassé les syndicalistes.

 

Les syndicalistes ne doivent pas être dupes face à la démagogie et aux non-dits du Front National. Ce parti contient dans son ADN une véritable haine contre ceux qui défendent les salariés et prônent la solidarité. Arrivée au pouvoir, il est certain que l’extrême droite chercherait très vite à limiter les droits syndicaux et à empêcher toute forme d’action syndicale indépendante. Mais au-delà du danger mortel que représente l’extrême droite pour toutes les tendances du mouvement syndicale, c’est le projet liberticide, discriminatoire du Front National que les directions syndicales doivent combattre avec la plus extrême fermeté.

Cela passe par les prises de positions unitaires, comme celle à laquelle a participé la CFTC en signant, avec la quasi-totalité des organisations syndicales, l’appel, après les attentats du 13 novembre 2015 : « Agir contre le racisme, l’antisémitisme, les discriminations, le fondamentalisme et toutes les formes de totalitarisme » qui déclarait : « La montée des populismes, des idées d’extrême droite, de la xénophobie, des sectarismes et des fondamentalismes est une réalité extrêmement inquiétante dans toute l’Europe et notamment en France. En effet, ces dérives n’apporteront aucune solution à la grave crise financière, économique, sociale et politique que nous traversons. Bien au contraire, l’Histoire nous enseigne que l’exclusion, le rejet de l’autre, le repli de la France sur elle-même ou la fermeture des frontières, la désignation de boucs émissaires, la dénonciation de l’immigration comme responsables de tous les maux, sont des attitudes qui ne peuvent conduire qu’à la division,  l’affrontement et  l’échec ».

Mais cela passe aussi par une lutte, sans merci, contre les tentatives du Front National et de l’Extrême Droite, à l’intérieur de chaque syndicat, de diffuser son idéologie nauséabonde et ses projets réactionnaires, discriminatoires et antisociaux.

Concernant cette question, depuis plusieurs années, VISA s’interroge sur la réelle volonté, de la direction de la CFTC, de mener le combat contre les infiltrations, au sein de son organisation syndicale, de militants d’extrême droite et contre ceux qui, quelles que soient leurs responsabilités syndicales affichent, par leur action ou leurs déclarations sur des questions sociétales, leurs convergences avec l’extrême droite.

Suite à la participation et à la prise de parole de Bernard Thouvenel, Vice Président Confédéral de la CFTC, le 16 octobre 2016, à la Manif pour Tous, nous faisions parvenir, à la veille du Conseil Confédéral du 15 décembre 2016, un courrier aux dirigeants nationaux de la CFTC. Dans ce courrier, après avoir exprimé notre condamnation du positionnement complice vis-à-vis de l’Extrême Droite intégriste de ce dirigeant de la CFTC, nous écrivions : « Le danger mortel que représentent l’extrême droite et le Front national pour le syndicalisme, nécessite la plus extrême vigilance des organisations syndicales. Pour notre part, nous pensons que la CFTC doit, tout comme la FSU, la CGT, la CFDT, Solidaire et l’UNSA, prendre les mesures nécessaires chaque fois qu’un adhérent, un militant, et à fortiori un dirigeant de son organisation affiche son accord, son adhésion au sein d’une organisation d’extrême droite ou du Front national. ».

Nous avons par la suite appris, à la lecture d’un article du Blog social du Journal Le Monde que lors de ce Conseil National, la CFTC allait se doter d’une Charte Ethique. Cette décision a été votée à l’unanimité des 45 membres de direction de la CFTC, y compris par monsieur Thouvenel (?). Dans cette charte est affirmé : « que la CFTC se réclame et s’inspire dans son action des principes de la morale sociale chrétienne. Des principes qui visent le triomphe d’un idéal de paix en faisant prévaloir l’esprit de fraternité et les exigences de la justice. Cette ambition, les revendications qui en découlent ainsi que les moyens de leur concrétisation se déterminent en toute indépendance des groupements extérieurs politiques ou religieux » et « toute prise de parole d’un dirigeant CFTC, quand bien même elle s’afficherait « privée », engage inévitablement la CFTC, il est attendu d’un dirigeant confédéral qu’il suspende momentanément, le temps de son mandat, toutes formes de contributions actives et à titre privé, à des organismes d’envergure nationale ou internationale et/ou dont les missions et domaines d’intervention recoupent ou interfèrent avec ceux de la CFTC », enfin « Que la CFTC ne saurait toutefois accepter l’adhésion ou le soutien à des organismes dont l’action conduit directement ou indirectement à favoriser les systèmes totalitaires ou xénophobes et racistes »

Si la troisième partie citée nous paraît aller dans la bonne direction, demander précédemment à un dirigeant « le temps de son mandat de suspendre toutes formes de contributions actives et à titre privé » au sein d’organisations ou de mouvement extérieur à la CFTC est une façon de ne pas se questionner sur le fait que Monsieur Thouvenel, puisse être à la fois vice président de la CFTC et se retrouver, à l’issue d’une manifestation à laquelle participaient des mouvements d’extrême droite, à la même tribune que Marion Maréchal-Le Pen. C’est avec cette ambiguïté que la CFTC doit rompre, alors que depuis plusieurs années, l’extrême droite infiltre la CFTC sans que sa direction prenne les décisions qui s’imposent.

Pour VISA, lutter contre les idées d’extrême droite nécessite de la part des organisations syndicales, au-delà des déclarations, une lutte sans merci contre les militants déclarés ou repérés en leurs seins et (ou) ceux qui défendent une idéologie d’extrême droite. Cela nécessite, chaque fois qu’un militant du FN est identifié, d’autant plus s’il a des responsabilités syndicales, d’entamer une procédure d’exclusion de manière publique. Cette attitude intransigeante empêcherait, que, régulièrement, la direction de la CFTC se trouve dans l’obligation de "faire le ménage" et de dissoudre des syndicats totalement phagocytés par le FN et l’Extrême Droite. La décision du bureau confédéral, fin janvier 2017 de «ne pas continuer la collaboration avec la FPIP - Fédération Professionnelle Indépendante - » qui avait signé, en janvier 2016 une " convention d'association " avec la Fédération des fonctionnaires et des agents de l'Etat FAE-CFTC, » arguant qu’ «on ne peut pas accepter qu'une organisation associée à la CFTC défende des valeurs contraires aux nôtres » en est un exemple récent.

 

Ce n’est pas la première fois que la CFTC doit condamner les dérives fascisantes d’un syndicat policier affilié ou associé à la CFTC. Déjà en 2006, les dirigeants de la CFTC Police avaient dû être suspendus par la direction confédérale de la CFTC. La direction de la CFTC doit s’interroger sur le fait que l’extrême droite et le Front National ciblent particulièrement leur syndicat dans leur entreprise de noyautage du syndicalisme. Nous pensons, pour notre part que le silence qui a prévalu et prévaut toujours concernant Thierry Gourlot, conseiller municipal à Metz, qui se présente comme militant syndical et ancien délégué du personnel pour la CFTC Cheminot sur le son blog municipal, est significatif d’une certaine politique de l’autruche.

 

Thierry Gourlot qui est aussi co-fondateur avec Louis Aliot du Cercle National des Travailleurs Syndiqués (CNDTS), petite machine de guerre antisyndicale censée servir de réceptacle à des syndiqués « victimes » de la « chasse aux sorcières » des confédérations. Il  peut toujours, sans réaction à notre connaissance de la CFTC, continuer à se prévaloir de son statut de militant syndicaliste. Le 4 février 2017, le Parisien Libéré diffusait l’information suivante : « En voyant la vidéo de l’expulsion de journalistes de l’émission « Quotidien » de Yann Barthès (TMC) du salon des entrepreneurs, mercredi, alors qu'ils tentaient d'interviewer Marine Le Pen, des convoyeurs de fonds d'Aubervilliers ont manqué de s'étrangler. « C'est un représentant syndical de chez nous ! » réagissent plusieurs employés. Ils ne parlent pas des deux agents de sécurité qui ont sorti sans ménagement l'équipe télé, mais d'un homme aux cheveux ras, porte-cartes rouge autour du cou. Quelques instants plus tôt, ce dernier semble donner l'ordre aux vigiles d'expulser les journalistes. Pour eux, il s'agit de Serge P., 50 ans, représentant syndical CFTC au sein de Loomis. Sollicité à trois reprises par notre journal, l'intéressé n'a pas donné suite. ». (http://www.leparisien.fr). Que compte faire la direction de la CFTC pour vérifier ces derniers faits et prendre les mesures qui s'imposent ?

 

Au delà des positions de chaque organisation syndicale concernant les luttes syndicales et les revendications, l'objectif de VISA est qu'elles rejoignent le combat de VISA contre le FN et l'Extrême Droite en adhérant à notre association et/ou en dénonçant dans leur presse syndicale, leurs congrès, auprès de leurs adhérents et militants, le programme du FN et de l'Extrême Droite. VISA demande à toutes les directions syndicales, quelles qu'elles soient, d'exclure les adhérents, mais surtout les syndicalistes ayant des mandats syndicaux qui s'affichent militants du FN et/ou d'extrême droite et développent les arguments, l'idéologie et le programme de ces organisations d'extrême droite. Pour cela, VISA s'efforce, à chaque fois qu'elle est informée d'une infiltration de l'extrême droite dans une structure syndicale, d'informer et d'interpeller par courrier le syndicat concerné en demandant qu'il enquête et réagisse de manière adéquate à cette infiltration.

 

VISA, sur cette base, a fait et fait cette démarche auprès de toutes les organisations syndicales. La position de VISA est de continuer à interpeller ces directions syndicales dans le but d'aider et de soutenir tout adhérent/militant/dirigeant, qui, comprenant que le FN et l’Extrême Droite constitue un danger mortel pour le syndicalisme, mène un combat sans merci contre les idées d’extrême droite et les pseudo syndicalistes qui les défendent. Le but de VISA est de favoriser tout ce qui peut participer à la lutte contre le possible silence, l’éventuelle inertie, au sein des organisations syndicales à l’égard de l'extrême droite. 

 

Contre le FN et l’Extrême Droite, la direction de la CFTC, par sa signature de l’appel intersyndical, par la décision prise lors de sa réunion nationale le 15 décembre 2016, a fait la moitié du chemin, il lui faut maintenant prendre toutes ses responsabilités et radier de ses sections et fédérations ceux qui veulent instrumentaliser leur pseudo-syndicalisme au service du projet politique de l’extrême droite et du FN.

 

VISA

Brochure 2016 - Face au FN et à toute l'extrême droite, réponses et ripostes syndicales !
 

Parce qu'il est toujours nécessaire d'apporter des réponses syndicales face au FN et à toute l'extrême droite, VISA publie mi septembre un petit fascicule / argumentaire.

Vendu 2 euros, il sera disponible sur notre stand au village du livre de la fête de l'Humanité du 9 au 11 septembre et sur commande en écrivant, avec un chèque de règlement, à notre siège, 80-82 rue de Montreuil 75011 Paris.

Cet argumentaire est destiné aux militant-e-s syndicaux pour qu'ils puissent répondre encore plus facilement, exemples à l'appui, aux salarié-e-s qui se trompent de colère en s'apprêtant à voter FN en 2017.

Face à la montée régulière des scores électoraux du FN et contre la « lepénisation » des esprits, les postures morales sont aujourd'hui insuffisantes.

Il faut sans relâche contre argumenter les prises de positions « économiques et sociales »  du parti fasciste qu'est toujours le FN, illustrer par la mémoire des faits la continuité idéologique du FN assise sur le racisme, l'autoritarisme et le nationalisme, dénoncer les fausses solutions « nationales-sociales » préconisées par le FN, opposer aux slogans réducteurs du FN des analyses certes plus complexes mais néanmoins évidentes à comprendre et à faire comprendre.

Ce fascicule ne prétend pas apporter des réponses clefs en main à toutes les incursions de l'extrême droite sur le terrain social. C'est une boite à outils, un recueil d'expériences, un encouragement au travail syndical unitaire, un vaccin contre la résignation, un instrument pour le travail de proximité avec les salarié-e-s.

On y trouve l'analyse du positionnement du Fn sur la Loi travail, qui montre bien que ce parti va à l'encontre des intérêts des salarié-e-s. Un long chapitre est consacré aux orientations du Fn en matière d' Education Nationale, son dernier terrain de chasse. Dans la continuité du livre « Lumière sur mairies brunes », publié par VISA en 2015, la gestion municipale des villes gérées par l'extrême droite est passée au peigne fin, sur la période du premier semestre 2016. Et puisque les présidentielles 2017 sont dans le viseur des cadres du Fn, les premières annonces du programme électoral du parti fasciste sont décortiquées et assorties de réponses syndicales. Les analyser et les déconstruire sont essentiels dans l'intérêt des salarié-e-s, ce doit être une des priorités du mouvement syndical.

Mais ne perdons pas de vue que l'extrême droite aurait forcément moins d'audience si la situation économique et sociale était moins sclérosée par la crise du capitalisme financier et par le libéralisme arrogant.

Si le combat contre le fascisme doit être politique, syndical et associatif, il passe aussi par les mobilisations du monde du travail contre les politiques d'austérité et par la lutte contre les injustices.

Enfin, ce fascicule est illustré par les dernières affiches de VISA, à commander gratuitement et sans modération par mel : assovisabis@gmail.com

Passez commande dès maintenant en l'adressant par courrier et avec le chèque à : 

VISA 80-82 rue de Montreuil 75011 PARIS 

Tarif dégressif :€ jusqu'à 100 exemplaires, 1,50 € au delà. 

Notre premier livre « Le FN au travail » est toujours disponible au prix de 5 €. Relatant la période 1995 – 2002, il est malheureusement toujours d’actualité.

Notre brochure 2012 « Contre le programme du FN, un argumentaire syndical » est également toujours en vente.
Par contre, celle de 2010 « FN, le pire ennemi des salarié-es » est épuisée.
Vous pouvez également toujours commander " Barrage syndical antifasciste " paru en 2014.

 

Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes - 80/82 rue de Montreuil - 75011 PARIS

Les brochures de VISA

Cliquez sur une brochure pour voir les conditions de commande.

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

 

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

Epuisé mais téléchargeable
ci-dessus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous contacter...

Les formations
proposées par VISA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"droites extrêmes" Blog Le Monde

Pas question de changer de méthode, même si la justice a décidé de s’en mêler. Le système des kits de campagne mis en place pour les élections législatives de 2012, qui se trouve au cœur de l’enquête judiciaire qui vaut au Front national d’être renvoyé en tant que personne...

08.05.2017 - 18:43

Des militants d’Action française lors du défilé en l’honneur de Jeanne-d’Arc, en 2013. MIGUEL MEDINA / AFP

C’est devenu un rendez-vous incontournable du petit milieu militant parisien. Chaque vendredi en fin d’après midi, l...

03.05.2017 - 15:22

Fil d'informations RESF

La préfecture continue de refuser la résolution humaine de la question des femmes congolaises de l'Aisne. Elle leur refuse la protection à laquelle ces femmes ont droit. Nous souhaitons une nouvelle mobilisation citoyenne pour empêcher l'expulsion de Nesca.
23.06.2017 - 10:33
Da Costa MALONGUE, père de famille, ne doit pas être expulsé de France vers l'Angola et séparé de manière inhumaine de sa conjointe et de ses 2 enfants ! Monsieur le Préfet de Paris, Monsieur le Préfet de la Somme, Je, soussigné(e), sollicite de votre bienveillance pour que Monsieur Da Costa...
22.06.2017 - 20:23
Menacées d'expulsion, les Femmes congolaises de l'Aisne s'organisent. Elles reçoivent d'appui de parents d'élèves, de professeurs, de féministes... Elle participent à des réunions, s'interrogent et s'inquiètent sur le sort de leurs enfants. Des stratégies de survie sont mises en place, avec la...
21.06.2017 - 16:57
Collectif de soutien à Mamadou Barry Grenoble : le 20 juin 2017 À l'appel de plusieurs collectifs et associations, nous nous sommes rassemblés ce matin à plus d'une cinquantaine, devant la préfecture de l'Isère en soutien à Mamadou Barry. Résidant depuis plusieurs années en France, il s'est vu...
21.06.2017 - 05:37
20.06.2017 - 21:18
Alexander, 20 ans est scolarisé en 1ière année CAP Agent de Propreté et d'Hygiène au lycée professionnel Flora Tristan à Camblanes et Meynac. Depuis son entrée en formation en décembre 2016, il n'a cessé de progresser dans les apprentissages. C'est un élève assidu et très volontaire. Il a appris le...
20.06.2017 - 21:27
APPEL à FAX MAIL pour éviter l'expulsion programmée de France de M. Barry le 20 juin 2017 Mamadou Barry est arrivé en France, il y a 3 ans, fuyant la République de Guinée, où sa vie était alors en danger. Débouté de sa demande d'asile, M. Barry a depuis essayé par tous les moyens de rester vivre en...
19.06.2017 - 17:59
Avec Yves Colman (RESF 75) Michèle Françoit (RESF Lyon) et Brigitte Espuche (Migreurop) 1 – Intro et hommage à Ana Verissimo avec Yves Colman – RESF 75 Notre amie et camarade Ana Verissimo, militante du RESF 75, mais aussi de la LDH, élue à la mairie du 18ème nous a quitté dimanche 11 Yves Colman...
17.06.2017 - 14:24
Ce sont de jeunes enfants – parfois des nourrissons - ou des adolescents. Ils sont privés de liberté, surveillés par des policiers, enfermés derrière un grillage… Dans des prisons qui ne disent pas leur nom : les centres de rétention administrative. Leur crime ? Avoir des parents étrangers dont les...
16.06.2017 - 22:07
8 juin Lyon Djellil, mineur ivoirien, envoyé au CRA Saint Exupéry après une 2ème convocation à la PAF, il avait passé des tests osseux il y a 3 semaines. Il est soupçonné d'avoir fraudé sur son âge. Djelil, venu de Côte d'Ivoire, est un rescapé de la route si dangereuse par la Libye où il a connu...
16.06.2017 - 22:38

DAL, GISTI, LDH, LOPPSI, dailleursnoussommesdici...

Tous les jours des exilés, femmes et hommes, fuyant guerres, violences, dictatures, misère…, traversent la Méditerranée. Beaucoup y meurent. Les autres espèrent pouvoir trouver asile en Europe. Certains cherchent à venir en France. Mais celles et ceux qui arrivent à Vintimille sont bloqués, la...
gisti
26.06.2017 - 12:30

COMMUNIQUE Paris le 23 juin  – 14h

SIMON, militant de DAL Paris et environs est convoqué en “garde à vue” Mardi 27 juin au commissariat, 27 Bd Bourdon 75004 M° Bastille ou Quai de la Rapée Rassemblement de soutien sur place, à partir de 10h

Simon L....

dal
23.06.2017 - 18:56
Ce camp dit humanitaire, ouvert en novembre 2016 à l'initiative de la mairie de Paris et géré par Emmaüs solidarité, mis en avant comme vitrine de l'accueil des réfugiés cache une toute autre réalité. Hier, mercredi 21 juin, aux alentours de 7h, l'ouverture du centre dit de « premier accueil » s'...
gisti
22.06.2017 - 09:04
Session de 2 jours, le 22 juin 2017 - [Autres Formations]
gisti
22.06.2017 - 08:30
Contre l’expulsion de la Cité de l’air à Athis-Mons*, les habitants ont décidé aujourd’hui d’organiser un rassemblement demain jeudi 22 juin 2017 à 16h à la sous-préfecture de Palaiseau Avenue du Général de Gaulle 91125 Palaiseau Cedex

*voir...

dal
21.06.2017 - 17:51

COMMUNIQUÉ Paris mardi 20 juin 2017

ATHIS-MONS (91), CITÉ DE L’AIR 200 personnes menacées d’expulsion les prochains jours POINT PRESSE et rencontre avec les...
dal
20.06.2017 - 14:23
« Chacun est appelé à venir sur le Canal de l'Ourcq à La Rotonde, pour fabriquer avec d'autres son bateau de papier et à venir le lâcher sur le canal… Nous sommes tous potentiellement un migrant, un exilé qui aura peut-être un jour besoin d ‘une main tendue. Nous l'avons été dans le passé et aux...
gisti
20.06.2017 - 14:00
Plus de 200 organisations, des très connues à des micro-collectifs dans des villages, lancent un appel public inter-associatif à Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Gérard Collomb pour que le gouvernement change radicalement sa politique migratoire. Elles réclament l'organisation d'une conférence...
gisti
20.06.2017 - 10:18

 

...

dal
16.06.2017 - 22:13
À JOUR des deux dernières réformes législatives importantes – la loi du 29 juillet 2015 sur l'asile et la loi du 7 mars 2016 sur le droit des étrangers –, cet ouvrage vise à offrir une information claire et accessible sur l'état de la réglementation en vigueur, particulièrement touffue et complexe...
gisti
16.06.2017 - 11:56
[ NE PAS CONFONDRE, avec le concert « Liberté de circulation » du 5 juin 2017 au Trianon, Paris ]CHLOÉ LACAN LOST feat. Camélia Jordana Billets en vente : 18 € tarif plein / 15 € tarif réduit www.lestroisbaudets.com Chloé Lacan / Ménage à Trois / Le trio est polymorphe et passe d'un instrument à l'...
gisti
15.06.2017 - 19:00

COMMUNIQUE Paris le 15 juin 2017   

Incendie meurtrier à LONDRES : c’est toujours les mêmes qui meurent dans les incendies !

Droit Au Logement, syndicat de mal logés, de sans logis et de locataires en France fait part de sa tristesse, de sa solidarité...

dal
15.06.2017 - 15:40
« Collusion avec les passeurs », création d'« un facteur d'attraction », « mise en danger des personnes en migration » : depuis plusieurs mois, les ONG intervenant en Méditerranée pour sauver des vies font l'objet d'attaques et de diffamation de la part de la justice italienne, de l'agence...
gisti
14.06.2017 - 09:19

COMMUNIQUÉ

Paris le 13 juin 2017 18h30

 

Une mère de famille handicapée et ses trois enfants, prioritaires DALO, expulsés sans relogement à Argenteuil ! L’Etat hors la loi,...
dal
14.06.2017 - 08:12
Diverses associations de défense des droits ont souhaité réagir à la vidéo « Eurodame help ! », produite par l'asociation Européens sans frontières et diffusée par le réseau de cinémas MK2 en France, et qui présente à tort et de façon infantilisante une Europe salvatrice et accueillante envers les...
gisti
13.06.2017 - 11:57
Session de 5 jours 35H, le 12 juin 2017 - [Autres Formations]
gisti
12.06.2017 - 08:30
Petit déjeuner de La campagne Un toit pour apprendre !!! RDV Jeudi 8 juin à partir de 8h00 devant le Collège Fermat.

Face au grand nombre de familles remises à la rue ou...

dal
07.06.2017 - 15:57
Démantèlement des campements et prise en charge des exilés Calais – Stalingrad (Paris) - Défenseur des droits
gisti
07.06.2017 - 15:34
À la frontière franco-italienne, les locaux de la police aux frontières (PAF) des Alpes-Maritimes, situés à Menton pont Saint-Louis, sont utilisés par le préfet du département pour enfermer illégalement les personnes migrantes avant de les refouler en Italie. Le tribunal administratif de Nice a été...
gisti
07.06.2017 - 09:23

COMMUNIQUÉ Paris le 6 juin  2017 18h30

  1 – DALO : la ville de Paris doit respecter la loi ! 2 –  Le guichet central des demandeurs HLM ferme le 9 juin  Point presse mercredi 7 juin à 11h parvis de l’hôtel de ville (question posée au...
dal
06.06.2017 - 21:31

D'autres sites... d'autres luttes !

Associations
   ademonice - http://ademonice.free.fr/
   anafe - http://www.anafe.org/index.php
   prochoix - http://www.prochoix.org/cgi/blog/
   icare - http://www.icare.to/main.php?fr
   memorial98 - http://memorial98.over-blog.com/
   REFI - http://refi.over-blog.org
   syllepse - http://www.syllepse.net/
   Raslfront-Isère - http://www.raslfront-isere.org/blog/index-557584.html
   Collectif Justice et libertés - http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/
   Observatoire du confusionnisme politique - http://confusionnisme.info

Syndicats
   CGT Finances - http://www.finances.cgt.fr/
   fgte-cfdt - http://www.fgte-cfdt.org/
   sgen-cfdt - http://www.sgen-cfdt.org/actu/sommaire.php3
   snpespjj - http://snpespjj.fsu.fr/
   solidaires - http://solidaires.org/
   spasmet-meteo - http://spasmet-meteo.org/solidr/index.php
   Solidaires Finances Publiques- http://solidairesfinancespubliques.fr

International
   LabourNet.de Germany - http://www.labournet.de/
   trend onelinezeitung - http://www.trend.infopartisan.net/inhalt.html

Les archives de VISA


Le temps
où VISA
était en papier